Voyage-kenya-migration-gnou

Pour survivre, les gnous ont besoin d'eau et de pâturages en abondance. Tant qu'il en reste dans le périmètre où ils vivent, tout va pour le mieux. Cependant, quand la saison sèche arrive, ils doivent se déplacer pour aller dans un endroit où ils pourront se nourrir à volonté. Il s'agit de la plus grande migration de mammifères au monde. C'est d'ailleurs un phénomène unique. Ils font une boucle entre la Tanzanie et le Kenya. Cet article vous fait découvrir la Grande Migration des gnous au fil de la savane. 

 

  • De janvier à février

Durant cette période, les troupeaux broutent l'herbe des plaines de la région de Ndutu se trouvant près du cratère du Ngorongoro. Ils ont environ un à deux mois pour profiter du temps. De plus, c'est la période où ces herbivores peuvent mettre bat les gnous. De ce fait, ces jeunes auront un peu de temps pour prendre des forces avant d'entamer la longue route. Ainsi, si vous souhaitez observer ce rassemblement, vous pouvez aller dans la région nord-ouest du Ngorongoro. D'ailleurs, si un safari vous tente, organisez votre prochain voyage au Kenya.

  • De mars à mai

C'est la saison des pluies. La migration commence en mois de mars. Ce sont les ancêtres femelles qui guident le rassemblement. De ce fait, les gnous commencent à se rassembler et à former de longues files à travers la savane. Ils se dirigent vers le centre du Serengeti avant d'aller vers l'ouest.

  • En juin

Dans cette période, les pluies commencent à diminuer. Les gnous se trouvent dans le Werstern corridor et entament leur route vers la région de Grumeti. Il est également possible de faire un safari dans le Serengeti entre Seronera et Grumeti.

  • En juillet

Les gnous arrivent au Kenya en juillet. Ils vont ensuite vers la région de Lobo et le nord du Serengeti qui bénéficient d'une précipitation plus abondante. Par ailleurs, il existe de nombreux lodges et camps qui vous permettent de participer à d'intéressants safaris dans la région.

  • En août

C'est en août que le groupe de gnous traverse la rivière Masaï Mara. Durant cette traversée, un spectacle intense peut se dérouler. Il s'agit de l'entrée en scène du crocodile du Nil voulant se nourrir après une longue période de jeûne. De ce fait, le passage de ces animaux est leur assurance de réserve pour les semaines et mois à venir. Ils attendent juste que ce groupe d'animaux soit victime d'une noyade, d'épuisement ou de panique afin de pouvoir le manger tranquillement.

  • En septembre et en octobre

C'est en septembre que le temps commence à se radoucir. Les gnous se remettent en marche et commencent à quitter progressivement le Kenya afin de rejoindre le nord de la Tanzanie. Vous pouvez les observer dans la région de Lobo. Quant au mois d'octobre, c'est la saison sèche. La migration se dirige vers le sud en fonction des pâturages.

  • En novembre et en décembre

Cette saison marque l'arrivée de la saison des pluies. La longue file de gnous commence à descendre rapidement vers le sud en suivant le long de la bordure est du parc du Serengeti. Quand le début du mois de janvier pointe le bout de son nez, la migration prend fin et les gnous se retrouvent de nouveau sur les plaines de Ndutu et recommencent à mettre bas.

La grande migration est donc un phénomène fascinant. Elle se fait sur environ 1000 kilomètres, du sud du Serengeti au Masaï Mara. Pour une escapade au Kenya, voir ces gnous à la recherche de nourritures est captivant.

7

Aidez à construire la réputation de Xavteam en votant pour cet article :

Ils ont aimé :
Les commentaires :

C'est 2 gnous qui marchent dans la forêt. Ils rencontrent un autre gnou tout seul. Que lui disent-t-ils ?

Bah alors, vient avec gnous !

2021-07-01 16:03:18 UTC
0

Oups! j'ai cliqué un peu trop de fois sur publiez, désolé!

2021-07-01 16:04:51 UTC
0

Donc les Gnous n'aiment pas la pluie ?

2021-07-30 06:08:58 UTC
0
Rejoignez la communauté ou connectez vous pour pouvoir commenter
Mots-clés associés
voyage
, afrique