Paiement_en_ligne

Actuellement, la plupart des gens recourent aux crédits pour financer un projet qui leur tient à cœur comme l’achat d’une maison ou d’une voiture. Si l’octroi d’un prêt s’effectue généralement sans encombre pour les salariés, il est plus complexe pour les chômeurs. Vous êtes sans emploi depuis quelque temps, mais vous avez déniché un projet pouvant vous permettre de rebondir ? Ces solutions et conseils peuvent vous aider à le financer.

Chômage et demande de crédit, une association complexe

À cause de votre chômage, il est normal que votre situation financière soit négativement impactée. Certes, vous bénéficiez des ARE ou allocations d'Aide au Retour à l'Emploi, mais celles-ci n’équivalent qu’à 60 % du salaire journalier de référence. De plus, leur versement s’étale uniquement sur 2 ans pour les moins de 50 ans et 3 ans pour les plus âgés. De ce fait, les établissements bancaires ne sont pas favorables à l’octroi d’un crédit à un chômeur pour 2 principales raisons :

Tout d’abord, même si le crédit sera remboursé via un remboursé il faut payer en plusieurs fois, la banque n’a pas l’assurance que les mensualités seront honorées sans difficulté.

De plus, l’organisme de crédit ne peut pas vous proposer une durée de remboursement plus étalée afin de vous permettre une mensualité allégée.
Ensuite, il est fort possible que vous accumuliez des mensualités impayées avec des pénalités de retard. À ces dernières, vont s’ajouter vos éventuelles dépenses imprévues. Par conséquent, vous vous exposez à un surendettement.

Quelques techniques pour optimiser vos chances

Vous souhaitez obtenir un prêt auprès de votre banque avec votre profil de chômeur ? Ces quelques astuces peuvent accroître votre chance de décrocher le crédit.
Que vous souhaitiez régler vos achats ou acheter une voiture avec l’emprunt, proposez à votre banque un remboursement sur une courte durée. Rassurez votre créancier que vous allez payer votre crédit avant la fin de vos aides au chômage. Par la suite, il faut que vous déterminiez votre taux d’endettement avant de présenter votre demande. Il est impératif que ce dernier soit inférieur à 33 % pour que votre emprunteur s’intéresse à votre profil.
Par ailleurs, n’hésitez pas à mettre en avant vos points forts. En effet, vous pouvez informer la banque que vous êtes propriétaire ou que la durée de prêt que vous souhaitez, coïncide avec votre période d’indemnisation. Vous pouvez également faire valoir vos divers placements financiers comme une assurance-vie.
Si malgré ces arguments votre banque est réticente à l’idée de vous accorder un prêt, vous pouvez vous tourner vers une autre solution de financement.

Le prêt entre particuliers

Il s’agit de l’une des meilleures alternatives de financement d’un projet. Communément appelée PAP, cette opération financière se traduit par un emprunt d’argent s'effectuant entre 2 individus physiques. Toutefois, même si le PAP est contracté en dehors du système bancaire, vous devez savoir qu’il est légiféré par les règles des contrats. De plus, son fonctionnement est similaire à un prêt à la consommation.
Concrètement, le débiteur s’engage à rétribuer la somme empruntée à son créancier dans un délai convenu entre les 2 parties. Le montant total autorisé pour ce type de crédit est compris entre 760 euros à 5 000 euros. À l’instar de tout crédit, le PAP est taxé d’un taux d’intérêt qui doit être à la limite du taux d’usure sur le marché.

Le microcrédit

Le microcrédit est ouvert aux individus qui ne sont pas éligibles à un prêt bancaire classique. Il peut s’agir des allocataires de minima sociaux et des individus à faibles revenus. Avec ce type de prêt, vous pourrez bénéficier d’une somme d’argent comprise entre 300 € et 5 000 €.
Contrairement à un prêt classique, le microcrédit ne comporte pas d’intérêts ni de frais de dossiers. De plus, vous n’aurez pas à payer des pénalités en cas de remboursement anticipé et son remboursement s’étale sur 6 mois à 36 mois au plus. Avant de contracter un microcrédit, il faut que vous demandiez à votre prêteur le mode de paiement avec lequel il souhaite être remboursé.

Le crédit Pôle Emploi et le microcrédit de la CAF

En collaboration avec l’ADIE, Pôle Emploi a mis en place un prêt destiné particulièrement aux personnes à la recherche d’emploi et aux chômeurs. La somme allouée peut vous servir dans votre insertion à la vie active comme l’achat d’un véhicule qui vous sera utile pour trouver du travail.

La CAF peut également être une solution pour les personnes faisant face à des soucis financiers à cause d’un licenciement. L’organisme peut leur proposer un crédit voiture ou un prêt immobilier. Toutefois, pour profiter de ces offres, vous devez répondre à quelques conditions. Tout d’abord, il faut que vous ayez de faibles revenus. Ensuite, vous devez avoir un enfant à charge. Enfin, une petite participation financière de votre part est requise lors de l’achat du bien financé.

0

Aidez à construire la réputation de Houda en votant pour cet article :

Les commentaires :
Rejoignez la communauté ou connectez vous pour pouvoir commenter
Mots-clés associés
paiement en ligne